La vie du village

Venez commémorer avec nous le 8 mai 1945.

Départ de la cérémonie à 10h de Saint Julien, d'où nous rejoindrons le monuments aux Morts au pied duquel une gerbe commémorative sera déposée.

A noter cette année la présence de l'orchestre "La Saint Hilairoise".

Merci de venir nombreux à cette cérémonie du souvenir.

Le samedi 19 mars 2016 aura lieu sur la commune de Saint Julien les Rosiers une course pédestre, dont le départ sera donné à 15 H, chemin de Saint julien, juste après le rond point dans la ligne droite.

Serge Bord, Maire, le Conseil Municipal, le Centre Communal d'Actions Sociales, le Personnel Municipal, vous souhaitent pour vous-même et vos proches une bonne année 2016 faite de bonheur et de fraternité... avec un zeste de légèreté !

Le traditionnel repas des Aînés aura lieu cette année le dimanche 29 novembre à l'espace Nelson Mandela. Ne ratez pas ce grand moment de convivialité et de partage.

Voici l'édition 2015 cette semaine spéciale réservée à nos ainé(e)s, avec son lot d'activités et d'animations, organisée par la communauté de communes "Vivre en Cévennes".

Le 9 Mai prochain se déroulera l'inauguration de la place Nelson Mandela. Nous avons vu les choses en grand comme en témoigne ce somptueux programme :

11 H 30 : Inauguration de la place avec la chanteuse Elisabeth ABBESSOLO

14 H 00 : Cirque "ISIDORE", pour le plaisir des petits et des grands

de 14 H 30 à 18 H 00 : Animations gratuites réalisées par les associations de la commune (14 h 30 gymnastique, 16 h 00 hip hop, 17 h 00 course de brouettes, 18 h 00 chants africains). Stands gratuits toute l'après-midi tenus par les associations du village et animateurs communaux (stand maquillage, concours de dessin, pêche aux canards, mur d'expression, activités manuelles et artistiques, initiations sportives, sculptures sur ballons, ludothèque...)

18 H 00 : Ateliers cirques gratuits à destination des enfants

18 H 30 : Cirque "ISIDORE", déambulation et parade

A partir de 19 H 30 : Repas convivial - COUSCOUS (sur inscription en mairie)

22 H 00 : Lâcher de ballons

22 H 30 : Grand feu d'artifice

23 H 00 : Bal populaire avec Centilene

De nombreuses surprises et manèges viendront se glisser dans cet emploi du temps déjà bien rempli. Venez nombreux!

La mairie procède actuellement aux inscriptions en école maternelle pour la rentrée de  septembre 2014. Sont concernés les enfants nés en 2011 qui effectueront leur première rentrée scolaire. Les parents sont priés de se présenter au plus tôt en mairie pour compléter le dossier d'inscription, munis du livret de famille, du carnet de santé de l'enfant et d'un justificatif de domicile.

La cérémonie des vœux du Maire s’est déroulée le 18 janvier à l’Espace Nelson Mandela. Devant un public venu nombreux, Serge Bord a prononcé un discours reprenant le déroulement des évènements et des choix de l’année 2013 : projets aboutis, projets en cours, enjeux pour la commune, puis a eu lieu la présentation vidéo des réalisations de l’année.
Les médailles d’honneur du village ont été remises à nos doyens : Victoria Grunstein et Bernard Roussel, au curé qui vient de partir à la retraite Guy Vésinet (qui n'était pas présent), à Abdelkader Sefssafi et à Yvette Poudevigne (qui n'était pas présente mais dont les filles ont reçu la médaille pour elle).
Puis Elisabeth ABESSOLO a chanté à capella 2 chants d'Afrique du Sud en hommage à Nelson MANDELA.
La soirée s’est terminée autour du verre de l’amitié.

Chères julirosiennes, chers julirosiens,

Qu’il me soit permis, en préambule de ce propos, d’avoir une pensée pleine d’émotion pour les 40 bébés julirosiens qui sont nés cette année (22 filles et 18 garçons). Nous leur souhaitons de grandir dans de bonnes conditions, entourés de l’affection de leurs parents, à qui j’adresse nos félicitations et de leurs proches. Nous serons aussi à leurs côtés pour accompagner leur développement, fidèles à ce proverbe qui dit qu’il faut tout un village pour éduquer un enfant.
Je renouvelle mes vœux de bonheur aux nouveaux mariés de l’an 2013. Au total 14 mariages dont un dans le cadre du « mariage pour tous » que j’ai célébré avec beaucoup d’émotion.
Je redis ma solidarité et mon amitié aux familles endeuillées par la disparition d’un être cher. Au total 27 décès sur notre commune en 2013, et parmi eux, des jeunes (et Madame RIEGER).

La SOLIDARITE ne serait elle qu’un mot ou un concept virtuel ?
Si par hasard quelque adepte de technologie nouvelle avait pu le croire, le Secours Populaire Français, le CCAS et la municipalité de St Julien les Rosiers lui auront fait la démonstration du contraire.
Grâce à leur partenariat maintes fois retrouvé, le dimanche quinze décembre dernier s’est déroulé à St Julien les Rosiers un loto exceptionnel en faveur du peuple philippin tellement éprouvé suite au typhon Haiyan qui a dévasté son pays.

Quand le jour s’est levé sur St Julien ce jour là, la température était bien basse, négative même et pourtant dès onze heure trente les premiers étaient là, à la porte de l’espace Nelson Mandela.
C’est que ce dimanche huit décembre, on ne voulait pas être en retard, toutes celles et tous ceux de notre âge et même des plus âgés, étions invités par nos élus de la commune.
Il y avait même des nouveaux, des plus jeunes que nous, « des bleus » qui venaient pour la première fois.
Et ça fait toujours drôle la première fois, n’est ce pas ?
Mais nous on, est content de les voir arriver, même si ça veut dire que la roue tourne et les années avec.

Le 30 novembre dernier, une de nos administrées a été victime d’un abus de faiblesse en raison de son âge.
Un homme s’est présenté à son domicile et est entré sans actionner la sonnette ni frapper. Il est parfaitement vêtu et lui dit remplacer le facteur. Il lui explique qu’il lui apporte un pli recommandé. N’ayant rien commandé elle lui demande si elle peut le refuser. Avec aplomb il lui répond par la négative et lui demande 20 € pour sa remise, tout en lui faisant remarquer qu’elle est handicapée (cette personne se déplace en effet avec un déambulateur).
Quelque peu interloquée et sans doute inquiète, notre concitoyenne lui remet 20 € contre 3 cartes de vœux qu’il laisse sur la table avant de repartir aussitôt en lui recommandant de ne pas sortir car il fait froid.

Nous déplorons sur notre commune comme sur les autres communes de France la recrudescence des cambriolages (un toutes les 90 secondes sur le plan national) et les traumatismes de toute nature qu’ils engendrent.
En effet, au-delà de l’aspect matériel, c’est surtout l’intrusion dans l’intimité des personnes et des familles qui constitue un vrai préjudice.
Face à la méfiance légitime et recommandée des particuliers, l’imagination des voleurs ne connaît pas de limites. Pour preuve cette mésaventure arrivée à une Julirosienne il y a quelques jours et qui devrait nous inciter à encore plus de vigilance. Nous la diffusons avec son autorisation car, dit-elle « je veux que mon infortune soit la dernière sur la commune ».

On s’imagine toujours que les cambriolages se commettent durant l’absence des propriétaires. Il n’en est rien dans bon nombre d’entre eux. On s’imagine aussi que les cambrioleurs ont la figure de l’emploi… là encore, cette idée reçue ne résiste pas à la réalité.
Pour l’illustrer, afin de renforcer la capacité de vigilance de chacun d’entre nous, nous allons vous relater la mésaventure qui est arrivée à une julirosienne qui n’en n’est pas encore revenue.

Un matin, on frappe à sa porte. Elle ouvre et se trouve nez à nez avec un homme qui lui dit qu’il vient relever le compteur d’eau. La première surprise passée, elle lui avoue ne pas savoir où il se trouve. Sans se démonter, l’individu lui certifie savoir où il se trouve : « il est en haut, Madame, ne vous inquiétez pas, ça va être rapide ». Sans lui laisser le temps de réagir, le voilà qui monte les escaliers sous le regard interloqué de la propriétaire, tellement abasourdie qu’elle en reste sans voix.
Quelques instant après, il redescend et repart précipitamment.

Dans le jardin de Saint Julien, à côté de notre tilleul, arbre du bicentenaire de la révolution française, a été installée une stèle rappelant l’engagement de notre village à œuvrer pour l’avènement d’un monde plus juste, plus humain, plus fraternel qui garantisse aux générations futures cette paix chèrement acquise. Le jardin a été baptisé « Place de la Paix ».

© 2016 - Conception & Réalisation Régis CAMPOS - Philippe BOYER
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe