Mairie de St Julien Les Rosiers

Site Officiel de
St Julien Les Rosiers

L'école élémentaire Pierre Perret

Voilà presque déjà quatre mois que la rentrée des classes s'est faite. Septembre semble déjà très loin.
L'année scolaire 2012-2013 est sur les rails, le train de l'école avance sereinement même si les mois qui vont venir sont riches d'incertitudes quant à la nouvelle organisation des rythmes scolaires pour la rentrée 2013.

A-     Un petit point sur les effectifs de l'école élémentaire :

Ils sont stables et au retour des vacances de Noël, le nombre d'élèves sera de 198.

CP1 : Mme Baldit / Mme Gil, 21 élèves
CP2 : Mme Bertolo, 20 élèves
CE1 : Mme Ribot / Mme Gil, 27 élèves
CE1/CE2 : Mme Normand, 25 élèves
CE2 : Mr Amato / Mme Roustan, 31 élèves
CM1 : Mme Perrier / Mme Roustan, 25 élèves
CM1/CM2 : Mme Ramirez, 23 élèves
CM2 : Mme Aubague, 26 élèves

Cette répartition pédagogique, proposée par l'équipe enseignante en conseil des maîtres repose sur deux idées.
-   favoriser l'entrée à l'école élémentaire des petits CP en organisant deux classes ayant un effectif raisonnable.
-   ne pas multiplier les cours doubles.

Ce dispositif semble avoir été un choix judicieux. Il permet à nos élèves quelles que soient leurs possibilités, d'avancer et de progresser.

L'école, ce sont bien sûr des programmes nationaux à mettre en place et à respecter mais c'est aussi un lieu de vie en collectivité : Vivre ensemble et apprendre, vivre ensemble et grandir, rien de mieux que des projets fédérateurs d'énergie pour essayer d'aller vers ces objectifs.

B-     Le projet d'école

Le projet d'école réécrit l'année dernière est un outil important, il permet à l'équipe enseignante de tracer le fil conducteur pour les trois années suivantes en partant d'une analyse des besoins de nos élèves.Les grands axes en sont :

1-      La compréhension en lecture :
En classe, les activités autour de la lecture seront intensifiées et le projet de la journée du livre sera maintenu mais vraisemblablement modifié dans ses contenus en collaboration avec la médiathèque communale.

2-      La résolution de problèmes mathématiques :
Quelques enseignants ont participé à des animations pédagogiques sur le sujet afin de faire évoluer nos pratiques et bien sûr le rallye-problèmes réunissant toute l'école et qui est devenu un incontournable.

3-      L'aide aux élèves en difficultés :
Dès que des difficultés sont repérées chez un élève, la situation est évoquée en conseil de maîtres si les aides proposées en classes ne paraissent pas suffisantes (aide personnalisée par exemple). Selon la situation, différentes pistes sont proposées : Accompagnement scolaire en collaboration avec le centre social "le kiosque", réunions d'équipes éducatives réunissant enseignants, psychologue scolaire, médecin scolaire, orthophoniste, éducateurs et bien sûr les parents de l'élève. Il est à noter que bien que notre école ne soit pas particulièrement des plus touchée par ce phénomène, nous avons un taux très élevé de réunions de concertation concernant les élèves les plus fragiles.

4-      L'éducation physique et sportive :
Le sport à l'école est une composante pleine et entière des programmes. Afin d'en améliorer l'efficience, plusieurs intervenants diplômés, reconnus par l'Education Nationale interviennent ou vont intervenir au cours de l'année dans les domaines suivants :  
- Le tennis
- La lutte
- Le basket
- L'athlétisme

Les projets initiés par les enseignants et financés en partie par l'Association des parents d'élèves et la mairie de St Julien les Rosiers ont ainsi reçu l'aval de l'Inspection.

5-      La sécurité routière :
L'APER (Attestation de Première Education à la Route) est un document demandé à l'entrée au collège. Dès le CP, en étroite collaboration avec Mr Lanoé, policier municipal, des actions sont menées : 
- Sensibilisation aux risques de la route avec jeux de rôle
- Atelier piétons en collaboration avec la gendarmerie
- Pistes cyclables

Plus largement des actions de prévention sont entreprises pour alerter sur le racket, la violence etc.

6-      Le développement des langues vivantes :
Notre école a anticipé l'obligation de la pratique d'une langue vivante dès le CP. Tous nos élèves ont ainsi dans leur emploi du temps hebdomadaire un temps réservé à l'apprentissage de l'anglais. A partir du CE2 un livret référençant le travail effectué par l'élève est mis en place et le suivra jusqu'à son entrée en CM2.

7-      La culture à l'école :

Quatre classes sont inscrites dans le dispositif "élèves et cinéma". Les élèves se rendront trois fois dans l'année au cinéma afin de visionner des films sur lesquels ils travailleront en amont et en aval de ces séances. Un film sera également produit avec l'aide d'un réalisateur et d'un musicien.
Des sorties au Cratère ou au cinéma dans le cadre du festival itinérance sont également prévues pour d'autres classes.

En règle générale, il s'agira d'enrichir le parcours artistique et culturel des élèves par le biais de sorties culturelles variées.
Dès le CE2 chaque élève aura sont cahier de culture personnel. Ce support sera la mémoire du parcours culturel de l'élève durant son année et au-delà durant son passage en cycle 3.

Ce projet d'école a été présenté et validé par Mme l'Inspectrice de l'Education Nationale à la fin de l'année scolaire dernière. Il a été également présenté et validé en conseil d'école le 28 juin 2012.
Le projet d'école est donc un outil de cohérence à l'intérieur de l'école mais aussi dans les relations avec les différents partenaires : Parents d'élèves, mairie, associations etc.
Ce n'est pas un "menu" mais un travail d'une équipe prenant en compte les besoins spécifiques des élèves et bien décidée à mener des actions en commun ou à visées communes dont les effets sont évaluables.

A ce projet d'école viennent s'ajouter d'autres actions fédératrices, créatrices de convivialité et de partage de moments communs à toute la communauté éducative.

C-     D'autres rendez-vous importants de l'année scolaire :

1-       Le marché de Noël :
Pour la troisième année ce rendez-vous avant les fêtes de fin d'année réunit élèves, parents, enseignants. Nous avons eu également le plaisir d'accueillir Monsieur le Maire ainsi que des Adjoints ou conseillers municipaux.
Les élèves et leurs enseignants avaient préparé depuis plusieurs semaines ce marché pour lequel ils ont proposé des objets de décoration, des friandises pouvant satisfaire tous les gourmands.
Les Julirosiens ont répondu massivement à cette invitation et malgré un temps détestable, dès 16 h 45 les stands ont été pris d'assaut et vite dévalisés.
Les bénéfices de cette manifestation seront versés sur le compte coopérative et participeront au financement des différents projets des 8 classes.

2-       Mini concert de Jazz :
Sous l'impulsion de Mme Ardouin, adjointe à la culture à la mairie de St Julien les Rosiers et avec la participation du théâtre " le Cratère", les élèves pourront assister le 28 janvier à un mini concert de jazz.
En lien direct avec le volet culturel du projet école, les élèves pourront avoir une rencontre avec un genre musical qui ne leur est pas forcément familier : le jazz.
A l'issue de ce petit concert, un moment d'échange entre les musiciens et les élèves est prévu.

3-        Le carnaval :
Le 15 mars 2013 aura lieu le second carnaval de l'école élémentaire. Le retour du printemps sera fêté en costumes bigarrés et en musique.

4-        Les jeux olympiques :
L'année scolaire se terminera sur une note sportive avec les jeux olympiques qui rassemblent le 2 juillet l'ensemble de l'école.
Dans un esprit vraiment olympique "l'important n'est pas de gagner mais de participer", nos presque 200 élèves essaieront de se dépasser dans des épreuves sportives.

Voilà donc encore des moments forts qui réuniront l'ensemble de l'école et sans aucun doute beaucoup d'adultes de la communauté éducative.

Une école est un lieu où doivent foisonner les idées, les projets. Sans perdre de vue les programmes officiels ou la nécessité de faire progresser chaque élève, il est indispensable de créer une dynamique de l'apprentissage.
Le projet en est une des composantes principales.
J'ai longuement évoqué ceux qui sont communs à toute l'école, à toutes les classes, à tous les élèves.
Je pourrais aussi m'attarder sur les projets de chaque classe ou de groupe de classes mais je me contenterai d'une  brève énumération qui sera très partielle.

D-     Des projets de classes ou de groupes de classes :

-   Stage d'équitation d'une semaine pour les CE1 et CM2
-   Sortie au Pont du Gard pour les CM1 et CM1/CM2
-   Sortie aux vergers du conseil général du Gard pour les CE1/CE2 ET CE2
-   Sortie au zoo de Sigean pour les CM1/CM2 et CM2
-   Stage au cirque "le Salto" pour les CM1

Tous les projets décrits ont pour origine la volonté des enseignants de mettre en œuvre les objectifs nationaux dans une perspective dynamique mais surtout en tenant compte des besoins spécifiques de leurs élèves.

Cette réflexion ne peut pas se faire dans le cadre d'une école recroquevillée sur elle-même qui ne s'inscrirait pas dans son environnement. Même s'il y a lieu de mettre l'école à l'abri des différentes crises que peut traverser notre société, elle ne peut pas être un lieu imperméable, en dehors du temps et isolée.

E-     Une école communale :

J'aime assez ce terme "d'école communale" qui semble un peu désuet, qui sent bon l'encre et la craie. Derrière ces mots c'est de notre école républicaine, laïque, gratuite, ouverte à tous dont il s'agit.
L'école élémentaire Pierre Perret, c'est également celle de Saint Julien les Rosiers. Nos élèves et leurs familles vivent là.
Ils sont pour la plupart actifs dans une des nombreuses association du village, ils se retrouvent lors des commémorations nationales (11 novembre, 8 mai, 14 juillet). La mairie et ses élus, son personnel sont des repères.
Il ne serait pas possible pour l'école et ses enseignants de ne pas intégrer cette réalité sociale.

Beaucoup de nos projets ne pourraient pas voir le jour sans l'aide financière et le soutien de tous ceux qui composent le tissu social de Saint Julien les Rosiers. C'est presque un inventaire à la Prévert que je pourrais faire des collaborations qui existent entre l'école et "les forces vives" du village :
La mairie et ses élus, bien sûr, qui au-delà de sa mission de financement de l'école a toujours un regard bienveillant, intéressé, vigilant sur ce qui se passe au sein de l'école ; les employés de la mairie : accueil, secrétariat, voirie, personnel de la cantine, d'entretien, etc, les contacts, les échanges sont quotidiens, respectueux et nécessaires ; je ne voudrais pas oublier le personnel de la médiathèque ou le policier municipal avec lesquels une véritable collaboration s'est mise en place ; l'association des Parents d'élèves qui par son dynamisme apporte non seulement des financements essentiels mais qui contribue aussi à créer des moments de "vivre ensemble" tellement importants mais qui sont aussi modélisants pour nos élèves : loto, chasse aux œufs, fête de fin d'année etc ; le centre social "Le Kiosque" avec lequel nous avons mis en place l'accompagnement scolaire deux fois par semaine ; le café des parents, jeune association avec laquelle des échanges fructueux commencent à se mettre en place ; l'association des anciens combattants de St Julien les Rosiers avec laquelle nous avons deux rendez-vous importants tous les ans.

Il peut sembler un peu paradoxal de parler des relations sociales et humaines qui existent entre l'école et son environnement et s'en tenir aux "étiquettes" quelque peu anonymes que sont les termes "mairie", "association", "personnel" et "école".
Derrière il y a des personnes : Elus, employés, parents d'élèves, animateurs, bénévoles, ou enseignants qui font ce que notre école est. Les citer tous aurait été fastidieux à l'écriture et rébarbatif à la lecture.

On les retrouve tous dans ce terme générique qu'est "la communauté éducative" : communauté et éducation, deux bien beaux mots pour terminer ce propos.